Les interstitiels pénalisés par Google

Les interstitiels pénalisés par Google

C’est bien connu, le premier moteur de recherche le plus utilisé dans le monde n’est autre que Google.

Le géant américain est également connu pour ses algorithmes complexes et régulièrement mis à jour pour faciliter au maximum l’utilisation du web par les individus, mais aussi, pour améliorer le référencement naturel, dit SEO, des sites Internet. Récemment encore, Google a lancé sa nouvelle mise à jour. Mais en quoi consiste-t-elle ?

Aujourd’hui, votre agence web à Nice spécialisée dans la conception de sites e-commerce vous informe sur la dernière version de l’algorithme de Google, lancé le 4 novembre dernier.

Des mises à jour régulières 

Comme vous le savez certainement, en avril dernier, Google avait déjà modifié l'algorithme de son moteur de recherche sur mobile en favorisant les sites jugés compatibles à l’utilisation sur mobile, selon son test de comptabilité mis à disposition sur Internet. Une nouvelle fois encore, Google l’a modifié en instaurant une autre mise à jour qui a pris effet en début de mois. Cette dernière modification touche cette fois ci les bannières interstitielles que les mobinautes (utilisateurs d’Internet sur mobiles et smartphones) doivent passer pour se rendre sur les sites web depuis un mobile.

Qui sera pénalisé ?

De ce fait, seront pénalisés par Google Search sur mobile tous les sites Internet réalisant la promotion de leur application mobile via des bannières interstitielles sur les pages web de leur site, notamment les bannières cachant une partie importante du contenu de la page et apparaissant lors du passage du moteur de recherche à la page souhaitée du site Internet. Les sites utilisant actuellement cette méthode de promotion ne seront ainsi plus considérés comme étant « mobile-friendly ».

Une alternative aux interstitiels 

Mais attention, ceci ne veut pourtant pas dire que les entreprises ne pourront plus assurer la promotion de leur application mobile sur leur propre site. En effet, le géant américain recommande fortement aux entreprises d’utiliser des formats de bannière plus petits pour mettre en avant leur application et ainsi, ne pas voir leur site baisser dans leur positionnement sur les moteurs de recherche.

 

Une question ? Un renseignement ? Nous sommes là pour vous.